Le TC Gorbella, un club centenaire

Importé par les anglais en 1798, le lawn-tennis (rapidement appelé tennis) est à l’époque un sport mondain. C’est pourquoi il rencontre un vrai succès sur la Côte d’Azur. Jusqu’en 1895, le sud de la France sera le “cœur” du tennis mondial : “La French Riviera”. Les clubs niçois ont alors la part belle, et notamment un peu plus tard le Tennis Club Gorbella (TCG), au début du 20ème siècle.

Le TCG (Tennis Club Gorbella) est une association loi 1901 apparue au journal officiel le 09 Janvier 1985, cependant sa date de création remonte à bien avant, et on peut affirmer qu’elle date d’au moins 1937, comme en atteste la photo ci-dessus. Il n’y avait alors que deux terrains de tennis (en terre battue) à côté d’un grand rond-point et d’un terrain vague. Selon les plus anciens adhérents du club ce terrain vague est devenu un jardin d’enfants, avant de devenir plus tard un 3è terrain de tennis. Il n’y avait alors pas de problème pour accéder au TCG, plus tard furent bâtis les immeubles que nous connaissons et qui entourent le club.
Le club était alors sous la tutelle de l’ASPTT section tennis, et n’a prit son nom actuel que fin 1984. (l’ASPTT Tennis existe toujours, à Saint Laurent du Var).
Sous l’impulsion de Jacques Dufau les membres du bureau d’alors ont décidé de se séparer de l’ASPTT lorsque celle-ci a déménagé son siège social à Saint Laurent du Var en délaissant complètement la section de Nice. Jacques Dufau, René Lafont, Henry Robert, Gilbert Maria et bien d’autres ont fait entendre leur voix auprès du maire de Nice, Jacques Médecin. C’est alors que le club est devenu officiellement le Tennis Club Gorbella sous sa forme juridique actuelle, le 09 janvier 1985.

 

Le dernier président de cette époque était M. Fritz. Les responsables emblématiques et piliers du club à cette époque et qui ne sont plus au club aujourd’hui : MM. Guillermain, Fallour, Cottarel, ‘Gé’ Guedj, Claude Camps, Robert Grosse, Koi Vuda ‘Tchoi’, JP Marcou, JM Grosse, P. Périchon, G.Maria, JP Bordier, Guy Ozanne, D. Hugard, sans oublier ‘Dodo’, Simone et bien d’autres…
Le premier président du TC Gorbella a été Jacques Dufau, de 1985 à 1996, auquel a succédé René Lafon de 1997 à 2011. Hervé Dufau est le président du club depuis. Pendant cette période, les piliers étaient Monica et François, le prof était Charly LePesquer, qui est retourné en Bretagne depuis et a laissé la place à Sébastien en 2007, rejoint par Thomas en 2011.

Un club en danger

Depuis, le club a failli disparaître. Le projet ambitieux d’une tour de 8 étages, avec des terrains de tennis à son sommet, était né, et devait prendre place à l’emplacement actuel du TCG. Les nombreuses pétitions des habitants des immeubles (et sûrement d’autres raisons) ont fait repousser le projet… à quelques centaines de mètres du club, là où se trouve maintenant une des structures du TC Nice.
Le TCG a failli disparaître de nouveau il y a quelques années, en effet, sur les premiers plans de la future ligne de tramway (la ligne actuelle) il devait y avoir un parking pour voiture à chaque station de tramway. Un de ces parkings devait se trouver à l’emplacement du TC Gorbella.
Ce projet a avorté car Paul Bounin (et son frère), qui était le propriétaire du terrain où se trouve le TC Gorbella, a cédé à la ville de Nice ce terrain à la condition qu’il soit utilisé à des fins sportives uniquement.

Un club en développement

Depuis quelques années un vent nouveau souffle au TCG avec une nouvelle équipe dirigeante et pédagogique, et le club ne cesse de s’affirmer dans sa volonté de développement, que ce soit par la qualité de l’enseignement, de ses installations rénovées en 2011 (photo ci-dessous), de l’accueil, de la communication avec son nouveau logo et sa présence sur la toile (Facebook), par le développement du tennis jeune, et maintenant adulte, et tout particulièrement féminin.
La bonne santé du club se traduit notamment par son nombre constant d’adhérents, ses équipes, qu’elles soient jeunes, adultes, masculines, féminines, mixtes… Et par ses nombreuses animations générationnelles et intergénérationnelles qui contribuent tout le long à la convivialité du TC Gorbella.

Le temps passe, certains restent, d’autres nous quittent, mais l’ambiance et l’esprit familial du club perdure. Merci à tous de contribuer à l’entretenir!

To be continued…

Ce bref historique a vu le jour notamment grâce à l’aide des plus anciens adhérents du TCG , merci à Alphonse Troïa, Jacques Dufau , Georges Dubois, Hervé Dufau et René Lafon pour leur participation, Vous pouvez trouver ces piliers du club, encore très actifs et incontournables pour le club et, si cela vous intéresse, n’hésitez pas à les questionner pour approfondir votre connaissance du club.

Thomas C.